Couteaux damas, des couteaux pas comme les autres

La fabrication des couteaux n’est pas une tâche ordinaire. C’est un véritable art qui date de l’âge de bronze, c’est-à-dire, il y a 1800 ans avant J.C. Actuellement, le domaine de la coutellerie réunit plusieurs artisans qui ont chacun leur savoir-faire. Ils se servent de différentes techniques de fabrication, ce qui a donné naissance à plusieurs types de couteaux. Dans cet article, vous allez découvrir les couteaux damas.

Un couteau damas, c’est quoi ?

Un couteau damas est un couteau comportant une lame damassée. Elle est fabriquée avec de l’acier solide et très résistant. Selon l’histoire, les lames damassées ont apparu pour la première fois dans les régions de l’Inde et elles servaient pour fabriquer des épées et des armes blanches. À en tenir compte, leur production ne date pas d’hier et au départ, il s’agit d’une activité purement artisanale.

Les artisans ont commencé par fabriquer la lame damassée il y a 300 avant J.C et à l’époque, ils utilisaient l’acier indien nommé Wootz. En 1823, une nouvelle procédure de production a vu le jouer et cette fois, les forgerons se servaient du wootz et du corroyage.  Au fil du temps, les couteaux damas sont réalisés avec plusieurs couches d’acier. Actuellement, il existe également des lames damassées de fabrication industrielle.

Les caractéristiques des couteaux damas

La particularité des couteaux damas, c’est leur finesse et leur authenticité surtout lorsqu’ils sont issus d’une fabrication artisanale. Puisque les lames damassées sont nées de l’assemblage de plusieurs couches d’acier, elles comportent des motifs uniques. Certaines d’entre elles ressemblent à une véritable œuvre d’art.

Outre tout cela, les couteaux damas se distinguent par leur solidité. En effet, la lame damassée comporte du carbone, ce qui la rend très résistance. En ajout à tout cela, ce sont des couteaux dotés d’une lame tranchante appréciée des professionnels. Utilisés en cuisine, ils permettent donc une qualité de coupe remarquable. Notons qu’il existe actuellement différents modèles de couteaux damas. Pour trouver l’outil qu’il vous faut, cliquez ici.

La technique de forgeage

Comment fabriquer les couteaux damas ? Deux méthodes sont disponibles. Il faut parler de la technique de forge artisanale qui consiste à créer un bloc uni d’acier avec 2 ou 3 métaux différents grâce au martelage. Ensuite, le forgeron mettra le bloc d’acier au feu pour pouvoir le travailler facilement. Il doit l’étirer et le replier à maintes reprises afin d’obtenir la lame en acier qu’il souhaite.

Il y a aussi la technique de forge industrielle.  Les entreprises se servent généralement de l’acier inox. À en tenir compte, les couteaux damas ne comportent qu’une seule et unique couche d’acier. Ils ne sont pas aussi raffinés et aussi robustes que les modèles issus de la fabrication artisanale.

Entretien du couteau

Le couteau damas est résistant à la corrosion et à l’humidité. Mais pour optimiser sa longévité et conserver son charme, il faut l’entretenir comme il se doit. L’utilisation de lave-vaisselle ou détergent agressif est à éviter. Il suffit de laver votre couteau avec une éponge douce, un peu de liquide vaisselle et de l’eau tiède. Après le lavage, vous devez bien le sécher avec un chiffon doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *